Expatriation

Expatriation : top 10 des pays les plus attractifs fiscalement 2017

Expatriation Andorre, Malte, Monaco, Portugal : Bradley Hackford / Expatriation  / Expatriation : top 10 des pays les plus attractifs fiscalement 2017
2 Mai
Expatriation : top 10 des pays les plus attractifs fiscalement 2017

expatriation top 10 rapport 2017

Où s’expatrier en 2017 ?

Comme chaque année le classement est établi sur la base de 5 critères :

– Le taux d’imposition sur les revenus des personnes physiques qui résident dans le pays
– La qualité de vie du pays et son offre immobilière
– La sécurité juridique et physique du pays
– Le cas échéant la qualité du programme d’investissement économique développé par le gouvernement local. Ce type de programme a pour objectif de favoriser l’investissement de nouveaux résidents dans le pays. La rapidité de traitement des dossiers est également prise en compte dans ce critère.
– La situation géographique du pays, son accessibilité, ses centres d’intérêt et la qualité de ses infrastructures

 

1 – Malte

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 0 % sur les revenus de source non locale et non rapatriés à Malte pour les résidents non-dom.

Malte consolide sa première place grâce à un système fiscal attractif et fiable. Malte est aujourd’hui le pays le plus attractif fiscalement en Europe. Le pays propose par ailleurs un programme spécifique pour les non-européens qui peuvent obtenir la résidence via un programme d’investissement spécifique. Il est en outre possible d’acquérir la nationalité maltaise au travers d’un programme d’investissement dédié.

2 – Andorre

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 10 %

La principauté d’Andorre remonte dans le classement 2017 grâce à une modernisation de ses infrastructures et grâce à son taux d’imposition attractif tant pour les personnes vivant de leur patrimoine que pour les personnes à la tête de sociétés.

3 – Antigua et Barbuda

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 0 % dans le cadre de la résidence obtenue au travers du programme de nationalité par investissement.

Antigua offre la possibilité d’acquérir à la fois la résidence et la nationalité du pays au travers d’une procédure par investissement attirant à la fois les européens et les non-européens intéressés par le passeport permettant de voyager sans visa vers de nombreuses destinations incluant tous les pays européens.

4 – Royaume Uni

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 0 % sur les revenus de source non locale durant les 7 premières années de résidence sous le statut de résident non dom.

En dépit des évolutions que connait actuellement le Royaume Uni notamment en raison du Brexit, aucune évolution locale n’est prévue concernant la fiscalité des personnes physiques. Le taux d’imposition en Angleterre ainsi que les options fiscales actuellement en vigueur doivent donc perdurer. De par sa position géographique et de par le dynamisme du pays le Royaume Uni offre un contexte de vie et un contexte fiscal très avantageux.

5 – Monaco

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 0 %

Monaco attire de plus en plus d’expatriés (hors français en raison d’une convention spécifique entre la France et Monaco). Monaco combine cadre de vie attractif, infrastructures d’excellente qualité et sécurité, fiscalité inexistante sur les revenus des personnes physiques.

6 – Bahamas

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 0 %

Les Bahamas sont une place reconnue pour l’établissement de sa résidence fiscale et physique. La concurrence fiscale de pays européens et de pays ayant des infrastructures plus développées est forte mais les Bahamas demeurent attractifs notamment en raison du climat, de l’absence d’imposition sur les revenus des personnes physiques et de la qualité de la vie locale.

7 – Ile Maurice

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 15 % maximum

L’île Maurice, tout comme les Bahamas, se maintient dans le classement en dépit de la concurrence fiscale importante qui existe. Le pays présente d’importants intérêts pour les personnes vivant de leur patrimoine mais également pour les entrepreneurs compte tenu de la fiscalité incitative du pays.

8 – Suisse

=> Imposition des revenus des personnes physiques : Forfait possible se négociant à partir de 100 000 Francs suisses par an.

Bien qu’il existe d’autres pays offrant l’équivalent du forfait fiscal suisse à de meilleures conditions (notamment Gibraltar ou Guernesey avec un système de plafond d’impôts) la Suisse continue de présenter des avantages fiscaux pour les expatriés. La Suisse offre en outre des infrastructures d’excellente qualité notamment dans le domaine de la santé et de l’éducation. Le système bancaire solide et reconnu participe également au maintien de la Suisse comme pays d’expatriation attractif en dépit des évolutions législatives.

9 – Emirats Arabes Unis – Dubaï

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 0 %

Dubaï est attractif principalement pour les entrepreneurs souhaitant mener des activités depuis Dubaï grâce à l’absence d’impôts.

10 – Bulgarie

=> Imposition des revenus des personnes physiques : 10 %

La Bulgarie, qui présente un taux d’imposition de 10 % sur les personnes physiques, est à la fois attractive pour les entrepreneurs et pour les personnes recherchant un pays facilement accessible en terme de résidence tout en présentant un environnement fiscalement peu élevé. Pays Européen, la Bulgarie ferme le classement devançant de peu les Caïmans, le Panama et Chypre. L’appartenance à l’Europe rend la Bulgarie plus accessible que les pays ayant une image plus difficile tels que le Panama ou Belize, plus attractifs fiscalement mais plus difficiles d’accès en raison d’un contexte international complexe en 2017.

 

Malte 0

Andorre 0

Antigua et Barbuda 0

Royaume Uni 0

Monaco 0

Bahamas 0

Ile Maurice 0

Suisse 0

Emirats Arabes Unis - Dubaï 0

Bulgarie 0

 

N’hésitez pas à nous solliciter pour une consultation.

Presse – demander le rapport complet : contacts.